extérieur

Passer du tunnel lugubre au passage enchanté

Loin des films d’horreur japonais autour des maisons et forêts abandonnées voici le tunnel de la gorge Kiyotsu, revitalisé par l’agence MAD Architects, grâce à l’utilisation des cinq éléments naturels que sont le feu, le bois, la terre, l’eau et le métal. Ce tunnel situé à la préfecture de Niigata mesure 750 mètres de longueur sous la roche.

L’ensemble de la rénovation a ouvert lors de la Echigo-Tsumari, un festival d’art contemporain de la préfecture de Niigata du 29 juillet au 17 septembre 2018. Acteur majeur, ce festival dynamise la campagne nippone et s’engage à rester en harmonie avec la nature. Une thématique que l’agence d’architecture MAD a bien comprit !

Tunnel of Light dédie chacun de ses espaces à un élément. Ainsi la salle « expression terrestre » par exemple s’illumine de différentes couleurs (rouge, bleu, vert) et s’accompagne d’une ambiance sonore, tandis que l’espace « gouttes de feu » quant à lui, est couvert de tâches noires depuis lesquelles émane une lumière rouge incandescente. Pour finir, la « caverne éclairée » représentant l’eau est bardée d’une doublure en acier inoxydable semi-polie créant un reflet infini entre le bassin et les parois du tunnel.

Un hommage à la nature que les architectes de chez MAD maîtrisent avec talents. Le lac de la caverne éclairée, qui rappelle que l’eau n’est pas que source de vie. C’est aussi le reflet de tout ce qui l’entoure, parfois même révélateur de notre narcissisme lorsque nous l’observons.